Comment choisir son blush et bien l’appliquer ?

 

Quand on pense blush on pense directement à une poudre compacte plutôt rosée. Mais lorsque l’on arrive en magasin on se retrouve face à de multiples choix : rose, corail, matte, irisé, poudre, crème, et j’en passe ! Alors afin de vous y retrouver je vous ai préparé un petit article résumant l’essentiel à savoir.

DSCN0152

A quoi ça sert ?

Premièrement je pense qu’il peut être utile de vous faire un petit rappel de l’utilité d’un fard à joues pour celles qui trouveraient ça superflu 🙂  Une fois le fond de teint appliqué on a des fois l’air d’un cadavre car notre teint est un peu trop unifié. Le but est donc de raviver tout ça mais aussi de structurer le visage en donnant des résultats différents  suivant la façon dont on l’applique : joues plus ou moins creuses, arrondies, mais aussi plus ou moins colorées. Il existe des couleurs et textures à privilégier suivant les types et couleurs de peau. Mais également des applications  différentes pour flatter toutes les formes de visages. Je rappelle que  blush est un mot qui Anglais signifie rougir en Français.

La texture

  • Blush poudre compact :  Ce sont les plus courants puisque certaines personnes ne connaissent qu’eux. On les retrouve sous forme de poudre pressée ou de perles chez certaines marques. A peut-être éviter pour certaines personnes ayant la peau très sèche afin de ne pas trop marquer les ridules ou accentuer l’aspect sec. C’est une texture très pratique qui est facile à moduler. Je trouve aussi que c’est un format qui s’use moins vite.
  • Blush crème :  Ils existent sous forme de crème compacte classique ou de stick. Certains ont un fini poudré très naturel. Je les conseille souvent aux débutants car ils sont faciles à utiliser et se fondent parfaitement au teint pour un résultat très naturel. Je les déconseille par contre aux peaux grasses car certains ont un résultat glowy qui accentue l’aspect gras mais aussi parce que leur formule graisse la peau. Il faut aussi savoir que toutes les textures autres que les poudres se périment plus vite car elles contiennent un peu d’eau.
  • Blush liquide : Vous devez peut être les connaître sous l’aspect de petits vernis. Ce n’est pas le mieux si vous poudrez votre teint étant donné que le mélange des deux va former une sorte de plaque.  Enfin je trouve. Attention aussi à avoir la main légère car c’est une texture qui marque très vite ! Cependant ce sont des blushs qui sont très longue tenue.
  • Blush poudre libre : Moins répandus, je trouve ces blushs moins pratiques. Il faut souvent tapoter l’excédent de matière sur le pinceau ce qui en fait perdre beaucoup. Il sont donc plus vite finis ! Le résultat reste néanmoins le même que celui d’une poudre compacte. Très naturel.

Il existe tellement de nouvelles textures maintenant que j’ai sûrement dû en oublier. Par exemple les blushs mousse ont un résultat similaire à ceux en crème mais ont une texture plus aérienne. Les blushs éponge ou gelée s’apparentent plus aux liquides.

La teinte

  • Blush matte : Les couleurs mattes sont les plus répandues et adaptées à tout le monde.
  • Blush irisé : Les irisés sont à privilégier pour les peaux déshydratées pour leur donner un peu d’éclat. Mais à éviter pour les peaux grasses pour ne pas qu’elles brillent encore plus.
  • Blush pailleté : Euh… On va dire plus pour les fêtes ou les défilés 😉
  • Blush « révélateur de couleur » :  Ce sont des blushs qui peuvent être aussi bien sous forme de poudre que de stick donc mattes ou brillants. Ils sont souvent d’abord transparents mais au contact de la peau ils s’adaptent à votre pH afin d’obtenir une teinte sur mesure qui sera plutôt rosée.
  • Si vous avez un sous-ton de peau froid (peau rosée) : Préférez porter des teintes roses violettes ou bleues.

Si vous avez un sous-ton de peau chaud (peau dorée ) : Les oranges, corails, ou rouges-orangés vous iront à ravir.

Le rosé-rouge se rapproche le plus de la couleur naturelle de nos pommettes. C’es donc une couleur que tout le monde peut porter. En règle générale les roses pales sont plus pour les peaux claires et les roses les plus flashy pour les peaux foncées.

 

Il est possible aussi d’accorder son blush avec son rouge à lèvres ce qui fait plus naturel : 2 teintes chaudes ou 2 teintes froides ensembles.

Aujourd’hui rien n’est choquant et tout se porte plus ou moins comme couleurs surtout en fonction des modes et de la saison.

Rappel : Que nous ayons la peau claire ou foncée du au bronzage ou à la génétique nous avons aussi un sous ton de peau important à connaître avant de choisir notre fond de teint ou fard à joues. Le sous-ton froid (rose-rouge-bleu-violet), le sous-ton chaud (jaune-doré) et le sous-ton neutre (un mélange des deux premiers). Si vous n’arrivez pas à le définir regarder l’intérieur de votre poignet. Si vos veines sont vertes c’est que vous avez un sous-ton chaud, si elles sont violettes vous avez plutôt un sous-ton froid et si vous n’arrivez pas à voir ou qu’elles sont plus bleues vous devez avoir un sous-ton neutre.

Application

  • Accessoires : Niveau outillage plusieurs choix s’offrent à vous. Vous pouvez l’appliquer au doigt (surtout pour les crèmes) ou même utiliser un beauty blender quelque soit la texture. Mais mon préféré reste quand même le pinceau biseauté. Privilégiez des poils plus diffus de façon à ne pas ressembler à Pika-Pikachu si vous avez du mal à doser.
  • Technique : Il vous suffit  de sourire légèrement et d’appliquer son blush sur le bombé des pommettes. Ne sourirez pas tout le long de l’application pour éviter les trous au niveau des ridules si vous en avez. Votre geste doit se faire de manière circulaire, horizontalement, vers l’extérieur du visage et en étirant vers le haut. L’idée est de former une virgule pour donner l’illusion que vos pommettes remontent. En cas de trop plein, estompez à l’aide du reste de fond de teint laissé sur votre pinceau ou éponge.
  • Forme de visage : Si vous avez un visage long, appliquez votre blush en ligne horizontale de façon à juste casser la longueur. Pour les visages rond on peut remonter jusqu’aux tempes et choisir une teinte plus foncée pour creuser. Si vous avez un  visage carré ne remontez pas jusqu’au oreilles pour  ne pas accentuer cet aspect anguleux. Je ne mentionne bien sur pas les visages oval car comme d’habitude tout vous va. Que ce soit pour la coiffure, le contouring ou le blush vous faites comme vous le sentez . Grrr !

J’espère que ces conseils vous auront aidé. Le mieux reste encore d’essayer avant d’acheter pour ne pas être déçue !

Suivre:
Partager:

Commentaires

  1. 4 décembre 2015 / 14 h 51 min

    Tu as tellement un teint parfait dis donc, et que de super conseils 🙂
    Bon moi, je m’applique presque rien sur ma peau mais pour les fêtes je garde ton article sous la main pour m’aider ♥

    • 4 décembre 2015 / 14 h 55 min

      Oh merci c’est super gentil ! Ravie que mon article puisse t’aider, ça fait énormément plaisir 🙂 Si jamais j’ai aussi un article sur mon teint. Des bisous <3

Laisser un commentaire